Le panetone, spécialité italienne traditionnelle, est plus qu’un simple gâteau aux fruits. La façon dont il est fabriqué, les étapes de fabrication et son histoire font partie des choses qui rendent la recette encore plus spéciale. C’est un pain sec qui ressemble à un gâteau, originaire d’Italie dont la naissance remonte aux années 1500 et servit à l’occasion de Noël. Remontons ensemble les origines du pantone et comment il s’est exporté en dehors de cette belle péninsule ibérique.

Légendes autour de la naissance du panetone!

Comme pour beaucoup de recettes, il existe plusieurs théories sur l’origine du panetone. Parmi les légendes de l’invention du panetone, certains avancent que des serviteurs auraient offert leur levure pour sauver un gâteau raté. D’autres racontent que des prétendants essayant d’impressionner les pères de leur bien-aimée l’ont inventé. Mais la véritable origine n’est pas vraiment connue. Mais comme pour beaucoup de choses, le mystère qui l’entoure fait partie de son charme. Nous savons en revanche qu’il vient de Milan. Le mot lui-même vient de “panetto” qui signifie petit gâteau de pain, avec le suffixe “-one” cela donne “grand gâteau”.

Un gâteau religieux !

Le panetone a d’abord été consommé comme un “gâteau de luxe” uniquement servi pour les célébrations religieuses et notamment Noel. Car à cette époque, la levure est considérée comme un ingrédient très spécial. On ne l’utilise donc que pour les grandes occasions. À l’origine, il est fait de trois pains de blé qui symbolisent la trinité. La production de masse du début des années 1900 a donné au pain sa forme bombée et l’a démocratisé. Puis comme nombre de recettes italiennes, ce sont les Italiens qui ont émigré aux États-Unis ont apporté la tradition de Noël avec eux.